Formation musicale

30 ans après le Sommet sur l’avenir de la formation musicale au Québec

 

En 1988, soit vingt ans après le dépôt du Rapport Rioux, le défi de l’accessibilité à la formation musicale reste actuel. Pour faire évoluer cette situation, la Fédérationdes associations de musiciens éducateurs du Québec (FAMEQ) initie alors une réflexion nationale. Le Sommet sur l’avenir de la formation musicale au Québec devient un moment charnière dans l’histoire de l’éducation musicale au Québec. Non seulement des questions de fond y sont traitées, mais l’ampleur des travaux et le nombre des participants impliqués restent inégalés à ce jour. L’ensemble des opérations échelonné sur une année est ponctué par trois phases distinctes et progressives :

  • Les onze colloques régionaux
    • Ces colloques ont été tenus entre le 5 décembre 1987 et le 27 février 1988;
    • Les onze régions correspondaient aux régions administratives du ministère de l’Éducation du Québec (MEQ);
    • Les colloques ont attiré 1 200 participants provenant des secteurs du loisir, de la culture et du domaine de l’éducation (parents, administrateurs, artistes, mélomanes, enseignants);
    • Les colloques ont essentiellement été consacrés à la discussion et au vote sur les hypothèses soumises par le Comité d’orientation;
    • Chaque région devait élire dix délégués pour le forum provincial.
  • Le forum provincial
    • Le forum a été tenu les 5 et 6 mai 1988 à Montréal;
    • Le forum a réuni les 110 délégués élus lors des colloques régionaux;
    • Le Comité d’orientation a procédé à l’analyse et à la compilation des résultats des colloques. Les éléments faisant consensus entre les régions ont été présentés au forum sous forme de propositions;
    • Les délégués ont débattu les éléments ne faisant pas consensus entre les régions. Pour chacun de ceux-ci, ils ont voté des propositions dans le respect des préoccupations régionales émises lors des colloques régionaux.
  • Le sommet
    • Le sommet a été tenu les 16-17 et 18 novembre 1988 à Québec;
    • Les consensus des colloques régionaux et les propositions votées au forum ont d’abord été envoyés aux participants et aux différents ministères concernés;
    • Les ministres concernés et leurs délégations gouvernementales ont rencontré le Comité d’orientation, en présence de plus de 700 personnes, pour étudier les résultats des consultations. Le Comité d’orientation espérait obtenir des engagements formels sur le suivi à accorder aux propositions.

Ce sommet historique avait permis la formulation d’un ensemble de propositions pouvant servir de base à l’établissement d’une politique d’ensemble privilégiant une gestion unifiée des ressources alors disponibles.

30 ans plus tard, la FAMEQ souhaite faire le point sur les retombées du sommet et envisager de nouvelles pistes d’action et de mobilisation pour l’avenir. Le Département de musique de la Faculté des arts de l’Université du Québec à Montréal participera à la préparation d’une journée d’étude lors du congrès annuel 2018 de la FAMEQ.

Date : à venir

Suivez-nous sur Facebook pour connaître la date et les détails de cette journée : https://www.facebook.com/rapportrioux/